jeudi 26 novembre 2009

Le système eTranzact en situation réelle à Abidjan


Nous sommes le jeudi 26 novembre 2009, à la veille de la fête de la Tabaski.

Voici le témoignage d'un utilisateur, M. Bertin Homanin:
''Je viens tout juste, à l'aide de mon téléphone mobile, de payer mon café au PAM PAM au Plateau. J'ai ouvert mon application VersusMobile installée dans mon portable. Je suis allé au menu "Paiement de marchand", j'ai ensuite taper le pseudo du marchand PAM PAM qui est PAM, j'ai tapé le montant du café consommé, mon code Pin et j'ai lancer le process.
Le telephone mobile du caissier relié au compte bancaire du PAM PAM a sonné, le mien aussi lié à ma CEFA CARTE a sonné avec un message de credit pour le PAM PAM et un message de débit pour moi. Je venais de payer ma conso. Pour ceux qui ne croit pas, RDV à la conférence de eTranzact pour des demo en direct. eTranzact, c'est The easier way to pay.''

mercredi 25 novembre 2009

Une Matinée à Abidjan pour la dématérialisation de la Monnaie.


Les moyens de paiement électronique en Afrique. Un vue de l'esprit et un brouillard opaque pour certains mais aussi, une vision limpide et un style de vie pour d'autres. Avec ''l'embargo paypal'' sur la Côte d'Ivoire et le printemps de la cybercriminalité sous nos tropiques, on est à deux pas de la jungle...Qu'à cela ne tienne !
AKENDEWA aime les challenges. Cette jeune organisation web basée à Abidjan, a décidé de lever le voile sur ce secteur numérique à fort potentiel, au travers de sa rencontre (worksession) mensuelle dénommée Matinée Kacou Ananzé.

La personne ressource choisie pour cette grande tâche est M. Isaac Gnamba-Yao, Directeur Général eTranzact Côte d'Ivoire, et expert des questions monétiques.
A travers une présentation détaillée, il fera partager aux usagers web et mobiles présents, son expertise, ses connaissances et ses expériences sur le thème: Les Moyens de Paiement Electronique.


Il sera assisté de M. Bertin Homanin (Directeur Marketing Stratégique eTranzact Côte d'Ivoire), qui est également une personne ressource qualifiée dans l'univers de la Monétique et du mobile payment.




Pendant 2 heures donc, vous apprendrez, vous poserez des questions, vous débattrez et échangerez, mais vous vous formerez également.
Car AKENDEWA, vous considérant comme des usagers web et mobiles qualifiés, mettra en place lors de cette worksession, un ''focus group'' pour tester la carte bancaire du groupe eTranzact. Après la Matinée, vous (participants/ usagers web et mobiles), suite à l'utilisation quotidienne de cette carte bancaire, vous nous ferez un reporting de votre taux de satisfaction et vous nous proposerez également vos recommandations.


L'objectif étant d'accélérer la Vulgarisation et l'appropriation des moyens de paiement électronique à Abidjan et en Côte d'Ivoire.

Pour l'heure, voici le descriptif de la Prochaine Matinée:

Matinée Kacou Ananzé N°3

Le rendez-vous mensuel de formation et d'information de la Communauté des usagers Web et des entreprises francophones à Abidjan.

Time: Saturday, 05 December 2009 10:00

Places limitées: 50 personnes

Location:HOLLYWOOD BOULEVARD, Abidjan, Cocody, 2-plateaux Rue des Jardins (ici Plan de localisation)

Contacts: 07.16.48.82 / 66 .24.75.80/ 22.41.66.85

Email: contact@akendewa.org


Va t'on assister à la dématérialisation progressive de la monnaie métallique et fiduciaire à l'horizon 2012 ?...L'issue de cette Matinée pourra nous situer.


NB:

Au moment où j'écris ces lignes, les places s'envolent !!! Bientôt le quota des privilégiés sera atteint. A tous ceux qui participeront, il est impératif que vous envoyez un mail de réservation à contact@akendewa.org, avec pour Objet: Confirmation. Merci pour votre compréhension.

mardi 24 novembre 2009

eTRANZACT, la Révolution...



eTranzact est une Plateforme de paiement électronique.
La société a reçu un ''AWARD'' à la Sillicon Valley (Baie de San Francisco-USA). Elle propose des solutions de paiement et de transaction électronique multi-fonction et multi-application aux individus ou organisations titulaires d'un compte bancaire ou pas.
Pour bénéficier des services de eTranzact, vous devez d'abord acheter la carte bancaire eTranzact. Cette carte bancaire fait entrer son titulaire dans un monde hautement technologique qui lui offre de multiples possibilités et applications de transaction et paiement électronique.

Cette carte bancaire va s'interfacer avec toutes les banques de Côte d'Ivoire. Si vous êtes titulaired'un compte bancaire dans n'importe quelle banque de Côte d'Ivoire, la carte bancaire eTranzact vous permettra de réaliser diverses opérations de paiement et transaction électronique en allant puiser l'argent de votre compte bancaire.

La carte bancaire eTranzact permet aussi aux populations non bancarisées, et cela est très important, de réaliser diverses opérations de paiement et transaction électronique. Le titulaire non bancarisé de la carte bancaire eTranzact recharge en mode prépayé, sa carte en faisant un déposit à des points de rechargement agrées et dénommés ''Pay out let''. A partir de cet instant, sa carte lui permet de faire des paiements et transactions électroniques dont l'argent est électroniquement tiré de son déposit.

Les services offerts par eTranzact
  • eTranzact Mobile Commerce:
eTranzact vous permet de payer des services et de réaliser des transactions financières via le téléphone portable (vous n'avez pas besoin d'avoir un cellulaire de dernière génération). Vous n'avez qu'à installer l'interface de eTranzact sur votre mobile à partir d'un numéro court. Cette interface comporte la liste de certains services que vous pouvez payer à distance: CIE, SODECI, Côte d'Ivoire Télécom, Canal Horizons, Orange, Mtn, Moov, Koz, etc. A partir de cette interface, vous pouvez payer en ligne sans vous déplacer, des unités/crédits de consommation téléphonique, vos factures d'eau, d'électricité, de Canal, etc). Cette interface ira puiser sur votre carte bancaire eTranzact pour effectuer électroniquement vos transactions. Votre carte bancaire ou rechargée en mode prépayé.


Vous pouvez transférer de l'argent via votre téléphone mobile. Transfert d'argent de votre carte bancaire eTranzact vers n'importe quel compte bancaire; transfert d'argent de votre carte bancaire eTranzact vers une autre carte bancaire eTranzact.

  • ATM and POS Services:
Retrait de cash au GAB (guichet automatique de banque) des banques partenaires; paiement sur points de vente (supermarchés, restaurants, cafés, librairies, stations, etc...)

  • eTranzact CorporatePAY
Paiement direct des salaires et/ou pensions sur votre carte bancaire eTranzact.

  • eTranzact B2B Services
Paiement de prestations commerciales, professionnelles, corporate, etc.

  • eTranzact Merchant Services
Paiement chez des marchands tous types

  • eTranzact eCommerce Services
Paiement sur Internet

  • eTranzact Mobile Alerts
Notification par SMS après chaque transaction réalisée par le détenteur de la carte bancaire eTranzact; consultation de compte via sms.

eTranzact est déja en service dans plusieurs pays d'Afrique (Ghana, Nigéria, Zimababwe, Botswana, Malawi, Kenya et Afrique du Sud) et de l'Occident (Royaume-Uni, Etats-Unis d'Amérique).

La Côte d'Ivoire est le premier pays francophone à expérimenter la solution sécurisée eTranzact. Le groupe eTranzact Côte d'Ivoire est dirigé par M. Isaac Gnamba-Yao (General Manager) et M. Bertin Homanin (Strategic Marketing Manager).

mardi 17 novembre 2009

Google serait-il omniscient et omnipotent?


Google est sûrement le plus gros, des géants du Web, en tout juste quelques années le géant s’est imposé sur le web dans pratiquement tous les marchés clé. La firme de Moutain contrôle tout, et arrive à rendre ses utilisateurs addicts à ses services qui chaque jour, vous rendent plus d’un service.

Rachat sur rachat, services sur services, annonce sur annonce, Google est l’un des rares à faire l’actualité semaine après semaine sur internet, mais comme si cela ne suffisait pas depuis quelques années Google veut exister grâce à une simple connexion Internet, mais pas uniquement…

Rappel Historique

Google est créé le 27 Septembre 1998, par Larry Page, 24 ans, et Sergey Brin, 23 ans, dans la Silicon Valley. Les deux étudiants décident de créer un projet initialement appelé BackRub, créé deux ans plus tôt en 1996. L’objectif principal était d’analyser les relations entre les sites Web et de faciliter les recherches des internautes. Le nom de domaine Google.com a été déposé le 15 Septembre 1997. En décembre 1998, PC Magazine classe Google dans sa liste des 100 meilleurs sites au monde, c’est le début de l’ascension.

Dur de résumer les 11 ans d’une des plus grosses et plus connues des sociétés. Cette vidéo de 2 minutes résume les 11 premières années de Google, c’est un bon point de départ pour commencer à analyser le phénomène Google.

Sur le Web…

La recherche est à n’en pas douter le secteur où Google domine avec une poigne énorme, personne ne peut rivaliser ou le repousser, même si Microsoft aimerait bien prendre un peu plus de parts de marché avec la signature de différents partenariats, notamment avec Yahoo!, ou même avec le lancement de son nouveau moteur Bing, rien n’est vraiment capable de rivaliser avec le géant. C’est environ 30 000 requêtes par seconde qui sont réalisées sur l’ensemble des sites Google dans le monde, soit 2,5 milliards par jour ou 77 milliards par mois (chiffres juillet 2009). Pour faire simple, 91% des français utilisent Google.

Le second métier de Google c’est la publicité, second métier qui aujourd’hui représente 97% du chiffre d’affaires de Google. AdSense, la plus grosse régie du monde, gère 1 million d’affiliés dans le monde (chiffres octobre 2009). La publicité sur le web n’a pas de secret pour lui. Google sait exactement tout ce qu’il veut sur vous, surtout si vous utilisez comme moi plusieurs de ses outils. Vous ne pouvez rien lui cacher, il se base sur vos recherches pour vous proposer des publicités ciblées. Il y a quelques jours Google a annoncé le rachat d’un des leaders de la publicité sur Mobile AdMob, le seul et réel concurrent de la firme sur mobile. Les applications et les utilisations de Google pour la publicité sont infinies étant donné qu’il contrôle énormément de choses.

Sa suite Office est tout ce qu’il y a de plus étonnant, une suite online et gratuite, qui vous permet de tout faire, tout ce que votre Office de Microsoft peut faire, vous pouvez maintenant le faire directement en ligne. Quelques mois après son apparition les premières briques d’une solution payante pour les entreprises fait son apparition, et la encore Google a vu plus loin que les autres et a réussi à faire de sa solution, la moins chère et la plus intéressante. Environ 2 millions d’entreprises utilisent Google Apps, ce qui totalise environ 20 millions d’utilisateurs actifs dans le monde (chiffres octobre 2009). Juste à titre de comparaison Microsoft est toujours en train de préparer sa suite online qui, elle, ne sera sûrement pas gratuite.

Le rachat en 2005 de Keyhole Corp. a débouché sur la mise en ligne de Google Map, une encyclopédie géographique mondiale proposant des vues satellite du monde entier. S’en suivra un ensemble d’outils comme Google Earth et Google Street.

Musique et Vidéo

Récemment, il a aussi conclu un accord avec de gros majors de musique pour proposer de la musique directement dans les résultats de recherche. Il se prépare aussi à lancer dans les mois à venir le service de musique unique qui vous permettra à la fois d’écouter de la musique et de regarder des clips vidéo : Vevo.

Et la vidéo ? Même si Youtube n’est pas le service qui rapporte le plus à la firme, c’est l’un des outils clé dans sa stratégie de diffusion de contenu. 1 milliard de vidéos sont vues chaque jour sur YouTube (chiffres octobre 2009). Aujourd’hui vous pouvez grâce à différents partenariats, regarder et écouter pratiquement tout. Nous parlions de la publicité sur le web et sur mobile, mais depuis quelques semaines vous pouvez organiser et gérer des campagnes marketing en vidéo, directement depuis Youtube, d’ailleurs 1 milliard de visionnages de vidéos sont monétisés chaque semaine sur YouTube (chiffres octobre 2009).

Navigateur et Système d’exploitation

Après de longues années de partenariat avec Mozilla pour le navigateur Firefox, Google décide de lancer son propre navigateur, Google Chrome, un navigateur super simple et qui se veut plus rapide encore que Firefox. Google bénéficie d’une couverture média plus qu’importante et arrive à comptabiliser en quelques jours plusieurs milliers de téléchargement. Son produit n’est pas vraiment fini, il est en constante amélioration.

La création du navigateur n’était en fait qu’un prélude à la suprématie de Google, en effet celui-ci s’attaque maintenant à Microsoft. Même si Google a toujours concurrencé Microsoft, dans le domaine de la recherche et de la publicité, ici Google s’attaque au marché des systèmes d’exploitation, avec Google Chrome OS. Partant du constat de l’explosion des Notebooks ou autres ordinateurs de plus en plus petit et rapide, Google annonce en Juillet le lancement de son propre système d’exploitation, celui ci sera dans un premier temps à destination des Notebook, mais Google ne voudra surement pas s’arrêter là.

Le mobile

Google sait ce que vous recherchez, il sait ce dont vous avez besoin et vous propose des publicités ciblées selon vos besoins à un instant T. Mais Google ne se contente pas uniquement du Web, depuis quelques mois Google envahit le monde du mobile et commence à faire peur aux constructeurs et opérateurs mobile.

Le lancement de son système d’exploitation open source pour mobile, Android, a démarré une nouvelle aventure pour Google, pour lui l’Internet de demain est mobile, et il faut être le premier à inonder le marché et imposer un système de recherche. Pour ce qui est de la recherche sur mobile, les requêtes ont augmenté de 30% par rapport au trimestre précédent (chiffres octobre 2009).

Même si le géant part avec quelques années de retard, il ne faiblit pas et prend petit à petit des parts de marché sur des systèmes mobiles. Google profite de sa notoriété pour signer des accords avec des constructeurs et opérateurs. Les premiers terminaux Google sont une vraie réussite et les constructeurs annoncent les uns après les autres leur propre terminal by Google.

Google a compris une chose, le mobile est le plus utilisé dans les pays en voix de développement, comme la Chine et l’Inde avec un marché potentiel de plusieurs milliards d’habitants, si eux possèdent un mobile il faut qu’ils utilisent Google. Mais là où Google est fort, c’est que pendant qu’il s’implante dans ces pays, il exerce une vision mondiale de son implantation.

Fort de la réussite de la Pomme, Google lance son Android Market, fer de lance de son projet, qui permettra aux milliers de développeurs de proposer des applications mobiles, la communauté commence petit à petit a se construire et devient de plus en plus réactive et participative, mais pas autant que Google le souhaiterait.

Les constructeurs ont eu peur, mais Google ne veut pas s’arrêter là, d’ailleurs personne ne sait vraiment où il va s’arrêter, plusieurs mois après Android Google annonce Google Voice un service qui vous permet de téléphoner gratuitement, récemment Google rachète Gizmo5 le seul est unique concurrent de Skype un logiciel de Voip, alors même si Google n’a pas clairement annoncé ce qu’il comptait faire de ce rachat il est clair qu’il va s’en servir pour améliorer son service Google Voice, lequel s’il est réellement reconnu par la Federal Communications Commission sera officiellement reconnu comme de la téléphonie mobile.

Il y a quelques semaines Google a investit un nouveau marché, le marché du GPS, même si pour le moment aucun matériel concret n’est annoncé, Google vient d’annoncer le lancement de son propre système de GPS qui fonctionnera sous Android, donc sur l’ensemble des terminaux Android. Un système qui contrairement à celui de TomTom est proposé gratuitement, parce que oui quand on s’appelle Google on peut proposer des services gratuitement. Gratuit? Oui, mais ne pensez pas que Google n’a pas déjà une idée derrière la tête pour monétiser son service, en effet on parle déjà de l’arrivée de la publicité sur le système, qui vous permettra en temps réel de vous indiquer les commerçants et restaurants qui se trouvent sur votre route. Ajouter le pratique et l’agréable, vous aurez une idée de business à développer.

Conclusion

La liste des services de Google est énorme, mais pour vous faire une idée des services de Google que vous utilisez déjà en plus de la recherche rendez vous sur le dashboard.

Mais là où pour moi Google a vraiment fait fort, c’est que l’ensemble de ses produits et services sont arrivés les uns après les autres, et l’unité y règne. Si vous voulez utilisez un service Google, il vous suffit d’avoir un compte Google, pas besoin de passer la phase la plus détestée des internautes : les inscriptions.

Google a su, au fur et à mesure du temps, capter des milliers d’utilisateurs qui, comme moi, utilisent Google tous les jours, et parfois même sans s’en rendre compte. L’utilisation est automatique, quand vous voulez effectuer une recherche vous vous dirigez naturellement sur Google

Ce que Microsoft avait réussi à créer avec le temps grâce à sa puissante présence sur les ordinateurs, Google a su l’imposer grâce à son immense présence sur Internet.

What next ?

Source: Vendeesign

vendredi 6 novembre 2009

Le 7 novembre, c'est la Fête pour eux !


C'est le Réseau Social de l'Afrique émergeante. Il regroupe des citoyens digitaux africains mais aussi d'autres nationalités, qui ont quelque chose de constructif et d'intéressant à dire sur notre cher continent. En majorité, des jeunes africains d'ici ou d'ailleurs qui affectionnent les débats d'idées - dénués de ''passion malsaine''- dans une ambiance amicale et '' d'arbre à palabres''.
Quans vous tapez ''Réseau Social Africain'' (ou même en changeant l'ordre des mots), vous constatez qu'il est bien référencé car il apparaît tout de suite, à la 1ère page de Google.

Mais c'est qui? C'est quoi?...(Coucou! Patience.)
En plus, ses créateurs sont des jeunes ivoiriens, férus de web et de mobile, qui croient en une Afrique débarrassée de ses ''vieux démons'' et fort puissante, grâce à l'adoption massive et intelligente des nouvelles technologies....


Mais c'est qui? C'est quoi?.... (OK vous avez gagné!! Je capitule...)
C'est le réseau social et site web CriticAfric, initié par MM. Arsène DALLY, Yacouba N. KONE et Hervé D. SIABA (éminents personnages de la blogosphère ivoirienne).
Crée le 7 novembre 2008, il fête à partir du samedi 07 novembre 2009 (c'est-à-dire demain), Un (1) An d'existence. C'est déjà beaucoup quand on sait que l'univers du web malgré son ouverture, peut être impitoyable.


Ce qu'il est important de savoir, c'est que www.criticafric.ning.com est un site web, un réseau social qui favorise la communication par l'initiative de débats et critiques participatifs et constructifs en vue de susciter davantage de réflexions aux actions de progrès en Afrique.
A ce jour, CRITICAFRIC compte185 membres, d'horizons divers, qui se prononcent tous les jours et à toute heure, sur des sujets de débats qui touchent toutes les réalités du continent.

Outre les sujets de débats, on trouve aussi des articles ou billets. Il faut souligner que CRITICAFRIC possède le même principe qu'un Barcamp. C'est le principe de non-conférence. Tout le monde (Vous, Toi et Moi) participe. Les sujets de débats et articles sont alors proposés et commentés par les membres eux-mêmes.
On dénombre à ce jour 131 sujets de débats et 106 articles ou billets.
Et ce n'est que le début d'une longue Aventure africaine ''digitalement instructive''.

C'est un honneur pour Godivoire d'accompagner une telle entreprise. Tous mes vœux de bonheur aux administrateurs motivés et professionnels et aux membres de cette plateforme numérique(dont je fais aussi partie) dont l'utilité publique n'est pas é démontrer.

A mes chers lecteurs et chères lectrices, je suis sûre que vous avez quelque chose à dire, un débat à soulever, une opinion à avoir ou des réponses à obtenir...CRITICAFRIC! Whatelse?!
Joyeux Anniversaire aux membres et à l'équipe.

lundi 2 novembre 2009

Compte rendu de la 2ème Matinée Kacou Ananzé

Comme annoncé dans les précédents posts, sur facebook et les autres réseaux sociaux, la 2ème Matinée Kacou Ananzé a bel et bien eu lieu le samedi 24 octobre 2009 à de 10h ('heure de démarrage a été respectée et les retardataires nous ont pris en cours).
Le cadre du Hollywood Boulevard a donné un cachet Hype et encore plus high-tech à cette ''Connexion IRL (In Real Life)''.
Nous étions plus d'une vingtaine dans une ambiance détendue et sérieuse.

Parmi les participants, des usagers web qualifiés, des acteurs du web ivoirien et francophone, des étudiantes en communication et en informatique, des entrepreneurs et des utilisateurs curieux avec notamment la présence du Directeur Général de la SONATT, M. Jean-Claude Assié (Société Nationale des Transports Terrestre de Côte d'Ivoire)
VIPNET, invité spécial de cette session de formation et d'information était représenté par M. Salami, Directeur Commercial et Mlle Liame Amuah, Responsable Communication et Marketing.

Comme promis, il y a eu des moments d' échanges, de discussions et de mises en relation, forts intéressants et un petit cocktail très convivial que les absents ont quand même eu tort de rater.
Il y a même eu des transactions qui ont été scellées à l'issue de tout cela (Eh oui! C'est ça, la magie ''Akendewa''):
- Un contrat entre la SONATT et VIPNET a vu donc le jour et elle porte sur l'interconnexion de 8 sites sur le territoire national;
- Il est fort possible qu'un Appel d'offres soit lancé afin de trouver les meilleurs webdesigners, webmasters/hébergeurs en Côte d'Ivoire pour le relooking et le hosting du site de la SONATT.
(affaire à suivre donc!)

Résumé de ce qu'il faut retenir (après la dégustation du bon café servi par le Maître d'hôtel):
- une intro-produit a été faite par Mlle Liame Amuah,
- M. Salami a présenté la société Afrique Technologies qui était précédemment Intégrateur de Solutions pour SunMicrosystems et qui est dorénavant, un Fournisseur d'accès Internet sous la bannière de la marque VIPNET,
- Afrique Technologies en quelques chiffres: Personnel = 25 personnes / CA 2008= 1 milliard de FCFA / CA prévisionnel 2009= 1 milliard 500 FCFA,

- VIPNET met l'accent sur les technologies alternatives (Wifi, Wimax, B-Station, etc)
- Chez VIPNET, il n'y a plus de connexion à 256 kbs,
- VIPNET reverse 8.500 Fcfa par abonné à Côte d'Ivoire Télécom pour les lignes téléphoniques de ses abonnés (Vipnet ouvre directement une ligne téléphonique au client sans que ce dernier ne se rende dans une agence CIT, et même si ce client ne recharge pas sa ligne (Fidélis), il continue de recevoir l'Internet,

- Une antenne Wifi sera placée à la Riviéra 3 (Cocody, Abidjan) dans le périmètre de la Résidence les Côteaux; la connexion de 512 kbs n'y coûtera que 15.000 Fcfa et s'il y a un nombre suffisant d'abonnés, le prix pourrait chuter à 10.000Fcfa,
- VIPNET compte couvrir à moyen terme, toute la ville d'Abidjan avec des antennes Wimax, et ce, pour le bonheur de ces abonnés et futurs clients.

Propositions de quelques participants

Théophile Kouamouo: '' il faudrait penser à réguler le secteur du web en Côte d'Ivoire, comme l'est celui de la presse écrite, de la publicité et de l'audiovisuel....''
Wilfried N'guessan: ''Donnons une meilleure visibilité au Wimax et au Wifi en Côte d'Ivoire....''

La Matinée a pris fin aux alentours de 13h00 avec un petit cocktail dans la salle de conférence mais un petit groupe constitué de la team Akendewa et de quelques participants, s'est attardé sur le site de Hollywood Boulevard pour continuer ''en After-work'', le débat et profiter des derniers instants savoureux de cette session thématique dédiée au web...

A bientôt pour la Prochaine Matinée avec un sujet d'actualité et des intervenants toujours de qualité !
Vous pouvez retrouver toutes les photos de la Matinée sur Flickr.

Nos remerciements spéciaux à:

- L'équipe VIPNET (M. Salami et Mlle Liame Amuah)
- le Staff managériale du Hollywood Boulevard (en particulier M. Dalié et Mlle Kady Traoré)
- M. Jean-Claude Assié, DG SONATT
- à tous les participants qui ont fait le déplacement
- à nos amis fidèles et nos sympathisants (ils se reconnaîtront!)