2[Côte d'Ivoire] TEDxGrandBassam célèbre les «Immortelles»

TEDXGrandBassam, est un événement organisé sous la licence Américaine TED. Il vise à mettre en avant les idées innovatrices de personnes qui...

Orange lance la 6ème édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient

Cette année, le grand concours de business plans organisé par Orange en Afrique et au Moyen-Orient se dédouble. Chaque projet candidat peut en effet être jugé par deux jurys, un national et un international. Les récompenses à...

L'Ambassade des USA encourage les jeunes ivoiriennes à poursuivre des carrières scientifiques et technologiques

« Les femmes éduquées acquièrent une voix et une place dans la société, ce qui leur donne plus de débouchés économiques et encourage leur participation dans la politique et fortifie la société, »...

vendredi 22 mai 2009

Les JNTIC en images et commentées

ça ne me disait particulièrement rien de participer à cet énième exposition ''morne'' des TIC (JNTIC) en Côte d'Ivoire, où les politiques ont encore un ''regard dédaigneux'' vis-à-vis de la promotion et de la propagation des outils des Nouvelles Technologies (en particlier l'Internet).

Même si des organismes comme l'ATCI prennent certaine initiatives dans le domaine de la répression de la cybercriminalité. A ce propos, M. Sylvanus KLA, a lui-même jugé cette action de ''bénévolat'', vu que l'Etat ne se l'est pas encore approprié.

Mais, je vais cesser d'être rabat-joie et je vais partager avec vous les images que nous a ramené Manassé Dehé, mon ami ''bloggeur'' et journaliste au magazine ''Objectifs Hebdo''.

J'ai eu un sourire narquois lorsque j'ai vu l'image du stand de la RTI et la longueur du commentaire de ''Cartunelo" par rapport aux autres photos.

Le lien ici.

Et vous, regrettez-vous de n'y êtes pas allé?


mardi 19 mai 2009

Ma sélection de la semaine

Il y a toujours des choses intéressantes sur le web...Dans mes ''vadrouilles'' à travers la toile, je suis tombée sur des liens interessants que je partage avec vous:

1. Tout d'abord, j'ai pu sélectionner une liste non-exchaustive d'agrégateurs de Blogs Africains. ils sont en français et très utiles quand on souhaite avoir une lecture rapide des blogs chaque matin.
Je citerai entre autres: Afrora, Bao.Afrobazz et blog-Afrique .

2. Dans la catégorie ''Portails d'informations généralistes et actualités sur la Côte d'Ivoire'', je vous propose un sites qui ''compte'' bousculer avec le temps, le ''légendaire'' Abidjan.net et le prometteur Atoo.ci . C'est : (mon coup de coeur) ConnectionIvoirienne tout simplement. Les mêmes sources d'infos avec une lecture ''différente''.

Et vous, qu'en pensez-vous? Avez vous des sites du même genre à proposer?


Bonne Lecture!

vendredi 15 mai 2009

Un BarCamp, c'est quoi au juste?

On en parle de plus en plus dans la sphère Internet et sur Abidjan.
Mais un Barcamp, c'est quoi exactement? Est-ce que tout le monde peut y partciper? Pourquoi cet engouement en Afrique? Quels sont les objectifs et avantages de ce concept? C'est ce que je vais tenter de vous expliquer dans ce billet.

Definition du Bracamp
Le mot Barcamp est né de la contraction de Foobar un terme informatique désignant une inconnue et Foocamp une conférence annuelle, élitiste et sur invitation, organisée par Tim
O’Reilly
(amen!), l’inventeur du terme web2.0 et l’une des personnes les plus influentes du web.


Selon Wikipedia, l'encyclopédie libre universel, ''Un BarCamp est une rencontre d'un weekend, une non-conférence ouverte qui prend la forme d'ateliers-événements participatifs où le contenu est fourni par les participants qui doivent tous, à un titre ou à un autre, apporter quelque chose au Barcamp. C'est le principe pas de spectateur, tous participants. L'événement met l'accent sur les toutes dernières innovations en matière d'applications Internet, de logiciels libres et de réseaux sociaux.''

J'avoue que pour moi, ce concept, était un peu flou au départ mais après quelques recherches et échanges divers, j'avoue que ce type de rencontre peut être très intéressant car il se présente sous la forme d'un atelier d'idées et de créativité (brainstorming créatif).

Tout le monde peut y participer. ''La participation est gratuite et généralement limitée par les seules contraintes d'espace. Cependant, les participants doivent s'inscrire à l'avance. La plupart du temps, les lieux proposent les services de base tels que : un accès libre et gratuit à l'internet, souvent au wifi, et les lieux se prêtent également à accueillir les participants (BarCampers) pour la nuit.''

Néanmoins, les BarCamps dépendent souvent, outre la bonne volonté des organisateurs, de la générosité des sponsors. Donc du prêt des locaux et de la fourniture d'une connexion internet fiable, jusqu'aux boissons et repas. (ça promet une ambiance très détendue et a bâtons rompus)

Vu que les thèmes tournent principalement autour de d'Internet, de logiciels libres et de réseaux sociaux, vous devinez aisément la cible de ce type de rencontre. Elle est constituée principalement d'ingénieurs informaticiens, de programmeurs, de webdesigners, de bloggeurs, de dirigeants de startup, de passionnes du web....(je n'ai omis personne?! si...Moi!)
Bref, la creme des acteurs du web dans une zone donnee.

Les participants sont invités d’ailleurs à participer soit en diffusant l’information sur le Barcamp sur leurs blogs, Twitter, Facebook…etc…(trop fastoche, lol)

Des barcamps s'organisent un peu partout dans le monde. je citerai entre autres les Barcamp Miami, Londres, Tunisie, Lille, Marseille, Congo...En gros, ce phénomène prend de ampleur a tel point que la Cote d'Ivoire, toujours au top des ''tendances'' va abriter très prochainement un Barcamp. (Oueeeh!!)

En effet, ce Barcamp dénommé BarCamp'09 se tiendra cet été, a Abidjan du 24 au 25 juillet 2009. Cette ''session'' est organise par la Startup AllDeny (coucou Jean-Patrick) qui est basée en France et qui développe des applications et stratégies web innovantes. Vous l'aurez remarque, le logo de cette rencontre se trouve sur mon site.

les objectifs vises sont, en quelques points de :
  • Centraliser le débat sur les technologies de l'information tout en faisant apparaitre une réelle communauté régie par des liens forts de partage d'idées et de discussions constructives.
  • Montrer des exemples de succès de professionnel du métier ou de produits issus de Côte d'Ivoire et d'Afrique
  • Faire apparaitre les besoins primordiaux de la population et des entreprises locales en termes d'usage du mobile et de l'Internet
  • .....
Au programme, des start-up Ivoiriennes et (peut-être) étrangères pourront intervenir sur leur projet, business model (pourquoi pas) et leurs stratégies Web. Je retiens donc que pendant 2 jours, Abidjan vivra la fièvre intense du brainstorming créatif par le biais du Barcamp Abidjan 2009. Un véritable ''meet-up'' de geek, de professionnels et de passionnes...(Yes!) Entre parenthèses, Pour ceux qui ne le connaissent pas un Geek est un stéréotype décrivant une personne passionnée, voire obsédée, par le domaine de l'informatique et du Web.

On continue.....Je peux donc affirmer que Le Barcamp Abidjan 2009 sera une occasion pour débattre de l’état du web ivoirien (assez larmoyant), des startups qui se lancent, de nouer des partenariats et de trouver des opportunités.

Le web ivoirien manque aujourd’hui d’un véritable écosystème, d’un événement capable de mettre en contact tous les types d’intervenants, des financiers aux créateurs de projets en passant par les développeurs et les webdesigners. L’objectif de ce premier Barcamp Abidjan sera (je le crois) de mettre les bases de développement d’un tel environnement propice à la coopération et à la création.

Malgré tout, il faut noter que depuis, ces 5 dernières années, l'Afrique (surtout sa population jeune) connait un véritable engouement pour le web, notamment avec l'explosion du Web 2.0. Mais ce n'est pas pour autant que c'est la Grande Révolution, cependant, on ne crachera pas sur le fait qu'il y a une nette évolution de nos comportements vis-a-vis de cette technologie. Dans un contexte africain, communautaire et solidaire (entre griffes), les blogs et les sites de réseaux sociaux (la partie visible de l'iceberg 2.0) ont permis aux internautes africains d'avoir une image moins figée et moins technique du web., en leur permettant d'interagir avec le contenu des pages mais aussi entre eux. (Facebook, SORS de ce corps!)

Je souhaite donc de tout mon (petit) cœur que ce premier Barcamp ne soit que le premier d’une série où les protagonistes du World Wide Web pourront se rencontrer pour discuter de sujets plus techniques comme le référencement et l’opensource ou plus ouverts comme le blogging et les réseaux sociaux.

Il y a toute une communauté qui s'est développé autour du web et en particulier du Web 2.0 (Merci Tim!) et qui, (j'en suis sure) contribuera a la réussite de ce Barcamp made in Abidjan.
D'après une expression typiquement abidjanaise, ''ce sera un moment chocolaté, avec des gens chocos''

Voila, je crois que j'ai fait un peu le tour de la question avec ce dossier ''Spécial Barcamp''.
Vous pouvez visionner également, l'interview de l'initiateur du Barcamp Abidjan 2009, jeune chef d'entreprise, ICI.
Il ne reste plus qu'a vous y inscrire sur le site officiel de Barcamp Abidjan 2009, si (bien sur) vous faites parti de la cible citée plus haut dans cet article, car a l'heure actuelle, il ne reste plus assez de place disponibles (c'est gratuit)

Mon mot de fin........Nous, on n'attend pas le Vitib, Naaan!!!

Voici un avant-gout de ce que pourrait être ''Barcamp Abidjan'' avec des images du ''Barcamp Tunisie''.













jeudi 14 mai 2009

le Poster du WEB 2.0


[Attention billet réservé au Geeks]

Cette image mérite d'être conservée, bien au chaud au fond de votre ordinateur. Un ou des petits malins, se sont amuses a réaliser le POSTER DU WEB 2.0.
Vous avez bien entendu. Normalement, j'aurais lance une remarque du style ''Ouais, ils n'ont rien a faire ceux la!''. Mais non, ce genre de travail nécessite une volonté et une connaissance générale et technique du web irréprochable. Comme on le dirait en Cote d'Ivoire,'' ce n'est pas de l'amusement''.
Appréciez!


PS: si vous arrivez a trouvez au moins 30 sites web dans cet imbroglio visuel, vous êtes irremediablement un ''habitant du web''.

mercredi 13 mai 2009

le blog (intime)de Kanye West


Dans ma veille technologique (ne vous inquiétez pas, je dors), je suis tombée sur le blog de notre très cher Kanye West (oui, le chanteur hip-hop/rap/R'n'b a l'ego immense).

Dans ce blog, vous entrerez dans l'univers intime de ce ''uncategorized'' artiste (tant il melange les styles) et decouvrirez les photos de ces meilleures copines (que vous connaissez surement!) et de ces coups de coeur et coup de gueule.

En parlant de coup de Gueule, a la premiere page, Kanye devoile son desamour pour Twitter (tweet twett) qu'il ne trouve pas utile et dans lequel des gens cree des comptes factices de celebrites (comme lui d'ailleurs).

Vous trouverez des sons intéressants (des avant-premières)....Bref, voici le lien.
J'attends de voir le blog de Garba 5 et de Billy Billy.

Et vous que pensez-vous de ces stars qui créent et alimentent (elles-meme) leurs blog?

mardi 12 mai 2009

Abidjan.net Bat Facebook

Retrouvez le classement des sites les plus visites en Cote d'Ivoire a la date du 11 mai 2009. je retiens que (Oh surprise!!!) Abidjan.net bat Facebook en terme d'audiences et de visites. Il y a encore plein d'autres découvertes dans ce classement. Allez! Hop! On clique sur le lien suivant Top 1oo des sites les plus visites en Cote d'Ivoire.


Attention, cultivez votre identité numérique maintenant!

Le saviez-vous? Vous possédez une identité numérique? Eh ben oui. Vous n’avez pas besoin d’en faire la demande au commissariat (cette fois-ci). Elle existe déjà et elle peut soit vous mettre en valeur soit vous causez du tort. Comment ? Parce que depuis le jour ou vous vous êtes connectés a Internet et que vous avez rempli un profil en y enregistrant vos noms et prénoms, posté des photos ou ouvert une boite électronique, votre identité s’est auto-construite a votre insu. Et elle connait des mises a jour a chacun de vos gestes sur votre clavier QWERTY ou AZERTY.
Vous ne pouvez plus passez inaperçu car vous êtes surement google-ad-lisé (référencé), c'est-à-dire qu’en tapant vos nom et prénoms, je vous retrouverai peut-être dans la première page des résultats de Google. Vous bénéficiez ainsi du référencement naturel de ce moteur de recherche (SEO)

Mais il existe des outils bien plus sophistiqués qui permettent rien qu’en faisant un clic droit de la souris, de savoir en quelque secondes, toutes les informations publiques et privées que vous avez laissées depuis des années sur ‘’la toile’’.

Dans les pires des cas, on a pris son identité numérique a la légère (cela équivaut a égarer sa carte d’identité physique) et on se retrouve dans des situations très inconfortables comme le cas de cet employé qui s’est fait virer au bout de quelques mois car son patron l’avait trouvé, fumant tranquillement un gros ‘’pétard’’ sur son profil facebook.

D’ici quelques années, sachez que pour pouvoir accédez a certains site votre identité numérique sera passée au peigne fin et pour les recruteurs, ce sera un très bon moyen d’avoir en quelques secondes, le profil d’un potentiel candidat.
C’est donc maintenant qu’il vous faut cultiver votre identité numérique, en prendre soin pour éviter une très mauvaise récolte.

Je vous propose donc en téléchargement gratuit, cet ebook exceptionnel réalisé par un panel d’experts et de bloggeurs émérites sous la supervision d’Emilie Ogez et les geemiks de l’ESC Lille. Un ouvrage collectif sur l'identité numérique accessible gratuitement pour gérer au mieux son identité et sa notoriété sur le web.

A lire religieusement et a conserver précieusement.

lundi 11 mai 2009

Ils gagnent leur vie avec leur site : al-kanz.org

Bonjour,

je me permets de partager avec vous, une interview sur un exemple de réussite dans le monde du web. En effet, des cas comme ceux-ci sont a saluer car pour parvenir a vivre du web, il faut beaucoup de patience, de sacrifice et d'abnégation. Ces cas sont légions dans les pays de l'hémisphère Nord mais encore très singuliers dans les pays tiers-mondistes. Je vais vous proposer des articles de ce genre chaque semaine afin de motiver ceux qui envisagent de se lancer ou d'emprunter cette voie.


'' Quand ils ne font pas des sites web pour les autres, et quand ils ne surfent pas, beaucoup de webmasters, geeks, blogueurs et autres internautes caressent un rêve secret : pouvoir vivre un jour de leur site, ou de leur activité sur le web, en toute indépendance.

Certains y sont parvenus, d’autres y arriveront, d’autres encore sont en train de réussir leur pari, comme Al-Kanz.org, dont voici la belle histoire.

Al-Kanz (”trésor” en arabe) est un blog que l’on pourrait qualifier de niche puisqu’il s’adresse à une cible en particulier, même si celle-ci dépasse les 5 millions de membres: les musulmans de France.

Bâti avec WordPress sous la forme d’un magazine ou d’un portail-blog, Al-kanz.org a pour vocation de répondre au besoin d’information d’une nouvelle génération de consommateurs, sur une niche en pleine expansion et dont les perspectives sont gigantesques : le marché des consommateurs musulmans.

Créé et édité par un seul homme, Fateh, 32 ans, diplômé en sciences humaines, Al-kanz est le prototype du blog professionnel : non seulement il permet à son auteur d’en vivre depuis maintenant quelques mois, mais il occupe ce dernier à plein temps, et surtout son approche est totalement pragmatique dans le développement de son business. A ce titre l’aventure d’Al-kanz est atypique et encouragera certainement ceux qui caressent l’espoir de monter un blog-magazine de niche à se lancer.

Fateh, quand as-tu lancé Al-kanz.org ?

J’ai démarré ce blog en octobre 2006.

Quel est ton parcours sur la toile ?

Je suis un dinosaure du web ! J’ai commencé à traîner sur le web en 1996 alors que je suivais des études en licence de Philo dans le cadre du programme Erasmus en Suisse.

C’est ton premier blog ?

Pas vraiment. J’avais lancé mon blog local en 2001 alors que je résidais encore à Valence, et comme les blogs locaux étaient peu nombreux, une sorte de réseau informel s’était tissé, avec notamment des acteurs connus des blogs comme Christophe Grébert.

La création d’Al-kanz est-elle venue par hasard ?

Non, ça correspond d’abord à une envie, un besoin d’écrire car j’aime beaucoup cela, mais également à devenir chef d’entreprise. Vu que nous étions dans une période de plein développement des blogs, j’ai tout de suite pensé à monter un blog dédié à l’information à destination de la communauté musulmane, car celle-ci représente un marché très important, en plein développement.

Tu as donc dès le départ conçu et imaginé ton blog comme un business, tu as monté Al-kanz comme on crée une entreprise ?

Oui, définitivement. Mon objectif dès le départ a été de faire en sorte de pouvoir en vivre rapidement. L’idée n’est pas de faire fortune mais de dégager un chiffre d’affaire suffisant pour pouvoir me verser un petit revenu, et vivre de mon business et de ma passion en toute indépendance.

Tu as entrepris quelles démarches dans ce sens ?

Après mes études, je suis allé voir un conseiller dans un centre de gestion qui aide les jeunes entrepreneurs, le GEAI. Après le rejet d’un premier projet de e-commerce, je suis tombé sur un conseiller d’une qualité exceptionnelle qui m’a aidé dans la conduite de mon projet. Malgré l’originalité de celui-ci, il y a cru et m’a soutenu à fond. J’ai commencé avec un régime de portage : la boutique de gestion s’occupait de la comptabilité de mes premiers revenus et me redistribuait ce qui me revenait.

Al-kanz a réellement décollé quand ?

En mars 2007, 6 mois après son lancement j’étais heureux de voir que le site attirait déjà 500 visiteurs par jour. En septembre 2007 les premiers annonceurs sont arrivés, d’abord grâce à des relations personnelles, et j’ai pu commencer à facturer mon premier chiffre d’affaire.

Tu as dû créer une structure juridique pour officialiser cette nouvelle affaire ?

Oui, Al-kanz est maintenant édité par HIDAYA Group la société sous forme SARL unipersonnelle que j’ai créée en octobre 2008 pour assurer le développement de mes activités.

On peut voir que al-kanz.org est optimisé et pensé dans les moindres détails avec beaucoup de minutie. Tu y passes beaucoup de temps ?

Oui, je travaille à plein temps dessus, donc ça peut parfois atteindre 16 heures par jour ! J’ai confié toute la partie webmastering à un développeur qui s’occupe de la technique et de mettre en place les différentes fonctions que je souhaite avoir sur le blog.

Quel chiffre d’affaire réalise al-kanz.org ?

Disons un chiffre suffisant pour que je puisse me verser un salaire convenable, mais tout cela est encore précaire et il faut encore que je développe ma palette d’annonceurs. Mais je suis très optimiste, le trafic du site progresse très fortement et régulièrement, et la cible que j’adresse est aussi en pleine évolution. Il y a tout à faire sur le marché halal et sur l’organisation de l’offre en termes de marketing communautaire et je compte bien participer à cette croissance avec mon blog.

Une audience en pleine croissance, cela donne quoi ?

Suffisamment pour intéresser les annonceurs :-) Sur une niche les possibilités de monétisation sont “Je suis très optimiste, le trafic du site progresse très fortement et régulièrement, et la cible que j’adresse est aussi en pleine évolution. Il y a tout à faire sur le marché halal.”

bien plus importantes. Je ne dévoile pas de chiffres mais je peux te dire que je vise les 10.000 visiteurs uniques par jour début 2010 et qu’au rythme où vont les choses je devrais normalement les atteindre sans problème, voire même un peu avant :-) j’ai déjà eu de tels chiffres de fréquentation lors d’évènements particuliers, notamment au cours du ramadan, pendant lequel mon trafic explose.

Ce que je trouve particulièrement passionnant dans ton histoire c’est que dès le départ tu as considéré ton blog comme ton entreprise, et que tu développes ton affaire comme n’importe-quel chef d’entreprise : méthodiquement, en appliquant les bonnes méthodes, en en prenant en compte tous les aspects, commerciaux, marketing, etc, mais en version web et réseaux sociaux. Une approche résolument moderne puisque tu utilises Twitter, et que tu participes beaucoup aux discussions dans les blogs. Un cas d’école dans le développement d’un blog pro !

Oui, je ne me suis pas trop posé de questions. Pas de business plan à l’origine, par exemple, mais un feeling et une certitude sur le développement du marché et surtout sur le besoin de la communauté d’être informée et de participer elle aussi à un truc, notamment dans les discussions sur le blog. Toutes les conditions sont favorables.

Pour finir, tu as d’autres projets dans tes cartons ?

Oui, plein, dont un qui devrait sortir d’ici à cet été. A moyen terme je souhaiterais davantage m’impliquer dans des projets de e-commerce halal liés au blog et à sa communauté. C’est un marché en croissance annuelle de15% et qui ne connaît pas la crise.


Selection: Par Eric, www.presse-citron.net

vendredi 8 mai 2009

Les Statistiques de Facebook

Ouf, enfin, j'ai pu finir la customization du Blog d'Edith. Cela n'a pas été de tout repos !!! (vrais prises de tète a certains moments) Mais voila, c'est fini et je suis contente.
Bon, pour un retour en douceur, je vous invite a découvrir le site CheckFacebook. Encore du Faaacee?!! Et oui, toujours..
La particularite est que ce site répond a une question que la plupart d'entre vous ont du se poser au moins une fois depuis qu'ils ont intégré le navire Bleu de mark zuckerberg (vous le connaissez!): combien sommes nous par nationalité sur Facebook?
Eh bien, CheckFacebook qui donne des statistiques diverses sur les utilisateurs de Facebook. Je trouve cela très pratique surtout pour les marketeurs ou les chercheurs. On apprend par exemple que la population de Facebook est a majorité féminine (Girlpower) et que les Philippines ont connu la plus forte croissance en utilisateurs la semaine dernière, etc. Je vous propose donc d'aller visite ce site. :)





PS: j'espère que des programmeurs ivoiriens vont relever le défi et nous proposer une application aussi performante que celle-la.

mardi 5 mai 2009

pour la recherche de tous types de docs sur le web

D'une simplicité effarante, DocJax est un moteur de recherche de documents bureautiques avec un design agréable et surtout une performance inédite à mes yeux : rapidité, couverture, fonctionnalités… il permet de filtrer les résultats par type de documents, de les télécharger, de les prévisualiser ou encore de les sauvegarder en favoris.

Toutefois, dommage que l’outil ne propose pas de flux RSS pour être alerté quand de nouveaux documents seront indexés.

by Aref Jdey.

Besoin d'idees pour un logo?

Coucou!!! Entrepreneurs et web-entrepreneurs! Vous manquez d'idées pour créer un logo? Ne vous culpabilisez pas, ce n'est pas souvent qu'on a les neurones disponibles pour être créatifs.... Alors, voici un site qui fera sans aucun doute votre bonheur. http://www.logopond.com/.

Gardez-bien ce site dans vos favoris, il représente une source d’inspiration sans égal ! Des tonnes de créations de graphistes et designers sont disponibles dans la galeries. Vous y trouverez sans problème votre nouvelles identité de marque, élément primordial pour votre entreprise. Souvenez-vous, le logo est exposé directement au client, il contribue à la première image qu’a celui-ci de votre marque.

Avant de cliquer, un petit avant-gout des créations présentes sur le site :


lundi 4 mai 2009

Vattoz, le juke-box en ligne qui m'epate.


Finalement, je démarre bien mon lundi.

Voici ma trouvaille du jour sur le net. Un petit bijou musical qui se nomme Vattoz. Et cela grâce au site www.jeanmariegall.com.

Il suffit de taper votre recherche ou vos recherches et avec les résultats, de réaliser votre playlist. Je ne peux plus m'en passer: après Last.fm et imeem, j'ai trouve mon bonheur.

Voici le descriptif de ce lecteur de musique en ligne sur lequel j'ai écouté avec une facilite déconcertante des chansons de Billy Billy.

''Vattoz, est une application Web musicale très épurée, sans pub, sans fioriture, une interface vraiment dépouillée qui va à l’essentiel sans tergiverser ! Vattoz est un juke-box gratuit qui vous permet de rechercher par titre ou nom d’artiste de la musique que vous allez pouvoir ensuite écouter, partager et même créer votre playlist avec vos morceaux préférés modifiable à souhait mais également regarder des clips vidéo en haute qualité … Bref, demandez lui ce que vous voulez, il vous l’apporte sur un plateau d’argent, un bonheur aux petits oignons héhé ! …

Vattoz est disponible en plusieurs langues dont le français, il est entièrement gratuit et ne nécessite pas de création de compte pour pouvoir l’utiliser quotidiennement en toute liberté et surtout, en toute légalité ! … ‘’ 

Le woody dit non aux femmes!


Eh oui, le Woody a dit non pour une fois. Pour information, ''woody'' est le sobriquet attribue au président de la République de Cote d'Ivoire par la presse.

A la cérémonie nationale de la Fête du travail, le chef de l'État a tenu un discours direct aux travailleurs, surtout aux femmes présentes.
en effet, ces dernieres souhaitaient que la journee internationale de la Femme soit declaree un jour ferie...Elles s'etaient surement dit que cette proposition passerait comme lettre a la poste et le decret irait directement sur la table du Ministre de l'Emploi et de la Fonction Publique.
Que Neni!!! Le président sur un ton assez ferme et qui n'invite pas a la repartie, a oppose un refus catégorique. Il leur a bien fait comprendre que ''la Cote d'Ivoire comptait déjà de nombreux jours fériés et que nous, les ivoiriens (et surtout les ivoiriennes), nous aimons troooop les jours fériés.''

Mon commentaire: je me suis sentie franchement embarrassée face a la demande de ces femmes qui se disent émancipées et battante. Nous nous amusons déjà bien assez dans ce pays pour nous reposer un jour de plus. Nous sommes déjà étiquetés ''Pays PPTE''. Et c'est déjà bien assez. Peut-être pensaient-elles ainsi mieux valoriser cette journee en la rendant ferie?
Elles se sont peut-être dit que la Femme travaille tellement a la maison, au bureau au champ et au....qu'elle mériterait bien un jour de congé? Bref, que de supputations...Je ne saurais jamais ce qui leur ait passe par la tête mais elles n'ont pas du tout assuré mes tanties.

Ce n'est pas de cette manière que nous combattrons a armes égales avec les hommes. (paroles d'une feministe que je ne suis pas.)