jeudi 11 décembre 2008

ô Woodin! Que de beauté!!

Je ne savais pas que la mode africaine pouvait donner un esprit urbain et pratique au prêt-à-porter. Eh bien Woodin est un précursseur et ils ont bien réussi. 
Je me suis rendue, il y a un instant sur leur site show room www.woodinfashion.com

Je suis tombé A-MOU-REU-SE de leur collection fashion. 
De la recherche, un touche de sophistication et de beaux imprimés. 
Tenue de ville, chics urbains, pratiques, fluides. Je ne taris pas d'éloges. 
La mode africaine est belle et quand nous femmes ivoiriennes, nous le portons, c'est tellement up. Personnellement, je ne suis pas très pagne (plutôt tissus) mais je ferai le pas cette fois. 
J'irai à leur show room au 2 plateaux et je vous donnerai une idée des prix pour vous donner envie ou pas. Je sacrifierai bien mon ptit budget pour une tenue et des accessoires.
*Encore bravo à woodin.
J'espère vivement que Gilles Touré, notre Karl lagerfeld ivoirien, nous donnera droit également à sa collection prêt-à-porter: ça serait vraiment le top.
Voici, pour que vous baviez un peu devant votre PC, quelques clichés; délectez vous:







Dépenser

Je déteste faire du shopping quand j'ai des ''tunes'' car je me fait toujours avoir. L'argent me brûle entre les doigts. Mais c'est tellement excitant d'en avoir et de dépenser quand on a bien travaillé. ça se rapproche de la jouissance (désolé pour les yeux sensibles)
Une journée comme les autres en fait.

mardi 9 décembre 2008

les agents d'Orange Ci en grève


Ben dis donc qui l'aurait cru? Moi petite commerciale au budget étriqué pour ces fêtes et m'entendre dire tout de suite sur Nostalgie la légende que des agents d'Orange CI (importante société de téléphonie mobile) sont en grève!!!
ça me fait rire et pleurer(sniiif mon oeil)... 
Sérieusement et nous les petits travalleurs des PME /PMI, nous allons dire quoi? 
Il paraît qu'ils revendiquent de meilleures conditions salariales (Oh my God!!)
On est donc pas bien payé chez Orange? (c'est chelou comme dirait Zaho) 
Ouhhh là là la mauvaise pub que ça fait et c'est Moov et Mtn qui vont se frotter les mains dans cette histoire. Parce que à la veille des fêtes et après la campagne de communication à propos des franchises d'Orange, ça fait un peu tâche non, vous croyez pas?!! Au moins, ça fait du bien de savoir qu'on est pas les seuls à souffrir (ça détend je dois dire sans pour autant se réjouir du malheur des autres!!!) 
Malgré tout, je pense que ça va bien se terminer. A Abidjan ici, il n'y a aucune grève qui dure. Vous me donnerez raison. Moi je m'inquiète pas puisque je suis une prepaid Mooov (soyez dans le Moov) 

Les abidjanais qui s'oublient vite


mes chéri(e)s, (permettez moi de vous appeler ainsi; je sais que vous aimez cela)
pour débuter mon ''fameux'' blog, je ne parlerai pas de mode, de tendances et autres chichis que j'adore mais d'autre chose et ça me fait vraiment marrer (hihihihihihii)
Avez vous des parents ou des connaissances qui se sont rendus dans l'hexagone ou dans le nouveau pays d'Obama, pour y faire fortune, faire un mariage blanc ou des études tout simplement? Eh bien, j'en connais moi aussi (si! si!). Il y a un fait particulièrement cocasse que j'ai toujours noté quand ils reviennent sur Babi (Abidjan la capitale pour les intimes): leur expression, leur façon de se tenir, leur conversation change à 360°. c'est comme s'ils n'avaient jamais vécus ici. Sérieux la totale quoi. Bon je vous ''brosse'' ici une conversation typique (vous pouvez m'apportez vos contributions). Du genre: "oh mon Dieu, c'kil fait chaud dans ce pays là euhhh....c'est bizarRE de se retrouver euh ici avec beaucoup de noirRs...Dis donc c'est quoi euh ce plat, c'est de la pomme de terre? (Eh ma chérie, c'est igname grillée, faut pas me fatiguer!!! Non mais)
Donc voila un peu le genre de conneries que j'entends souvents. Sérieusement, je ne suis pas aigrie mais vraiment il ne faudrait pas oublier d'où on vient. Mon cher Drogba Didier, lui le sait très bien: il vient de Niaprahio, là bas il fait chaud, on mange foutou igname. c'est ce qui fait notre force quand nous sommes à l'étranger, on ne feint pas d'avoir oublié d'où on vient car cela nous retombera toujours.
A bon entendeur, bisous chattié...