2[Côte d'Ivoire] TEDxGrandBassam célèbre les «Immortelles»

TEDXGrandBassam, est un événement organisé sous la licence Américaine TED. Il vise à mettre en avant les idées innovatrices de personnes qui...

Orange lance la 6ème édition du Prix Orange de l’Entrepreneur Social en Afrique et au Moyen-Orient

Cette année, le grand concours de business plans organisé par Orange en Afrique et au Moyen-Orient se dédouble. Chaque projet candidat peut en effet être jugé par deux jurys, un national et un international. Les récompenses à...

L'Ambassade des USA encourage les jeunes ivoiriennes à poursuivre des carrières scientifiques et technologiques

« Les femmes éduquées acquièrent une voix et une place dans la société, ce qui leur donne plus de débouchés économiques et encourage leur participation dans la politique et fortifie la société, »...

mardi 30 mai 2017

WIFI : le nouveau passe-muraille

Quand le WIFI aide les sauveteurs à voir au travers des murs

La faculté de « voir » au travers des murs relevait jusqu’alors de la fiction ; très prisée notamment des bandes dessinées. C’est pourtant en Allemagne qu’une équipe de chercheurs de l’Université Technique de Munich (TUM) a transformé ce don de superhéros en réalité en s’appuyant sur le WIFI. Une fois mesurée, la propagation des ondes de nos connexions internet est traduite en image holographique ou photographie 3D.

Wifi sauveteur
Smart city

lire la suite



from L'Atelier : Accelerating Innovation http://ift.tt/2rPCPyA
via IFTTT

Le numérique redessine la carte des compétences dans l’industrie

La modernisation de la production s’accélère grâce à la diffusion des technologies numériques réunies sous le concept d’industrie du futur ou « industrie 4.0 » comme on l’appelle outre-Rhin. Elle conduit à une redéfinition de la nature du travail et à une évolution des compétences. De nouveaux profils sont demandés, d’autres tombent en désuétude. La plupart doivent intégrer de nouvelles qualifications.

Oubliez vos préjugés sur l’industrie. L’image d’Epinal d’usines sales et bruyantes qui seraient restées à l’époque du taylorisme et les cadences infernales décrites dans le film « Les temps Modernes » de Charlie Chaplin ont laissé la place à des ateliers modernisés où le rôle de l’homme est revalorisé.

industrie 4.0
Smart city

lire la suite



from L'Atelier : Accelerating Innovation http://ift.tt/2qwuMCR
via IFTTT

lundi 29 mai 2017

L’Afrique de l’Ouest veut se doter d’un réseau panafricain des télécommunications

 

(TIC Mag) – La capitale togolaise Lomé a abritée le 22 mai 2017 la réunion de validation des projets de rapports finaux, de l’étude sur l’itinérance dans la CEDEAO ainsi que de l’étude des liaisons manquantes et le partage d’infrastructures. Les travaux présidés par la ministre togolaise des Postes et des Télécommunications du Togo Cina Lawson (photo) a été l’occasion d’évoquer le projet d’interconnecter les Etats de la zone ainsi que de mettre en place et maintenir un réseau panafricain de télécommunications en Afrique de l’Ouest.

Selon un communiqué du ministère togolais des Postes et des Télécommunications, pour atteindre cet objectif, « la CEDEAO œuvre sur deux axes principaux à savoir l’harmonisation des politiques et du cadre réglementaire en matière de TIC ainsi que le développement des infrastructures à large bande. Pour ce faire, deux études relatives à l’itinérance dans la CEDEAO ainsi qu’aux liaisons manquantes et le partage d’infrastructures ont été réalisées pour définir des recommandations en la matière ». L’objectif à terme est d’instaurer un marché unique des TIC en Afrique de l’Ouest.

Dans ce sillage, plusieurs avancées ont déjà été réalisées, notamment l’arrivée de câbles sous-marins avec la construction d’un point d’atterrissement assurant l’accès à l’internet très haut débit, la mise en place d’un opérateur d’infrastructures à large bande, et depuis le 31 mars 2017, la suppression des frais d’itinérance dans sept (7) Etats de la CEDEAO via l’initiative « free roaming » qui concerne le Sénégal, le Burkina Faso, la Guinée, le Mali, le Togo et bientôt le Sierra Leone et la Côte d’Ivoire.

L’article L’Afrique de l’Ouest veut se doter d’un réseau panafricain des télécommunications est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2rfZ0xd
via IFTTT

Quatre nouveaux pays, dont le Cameroun, font leur entrée dans l’Alliance Smart Africa

(TIC Mag) – L’Alliance Smart Africa qui vise la promotion des services Internet de bonne qualité sur le continent africain s’est élargie à quatre nouveaux membres lors de son congrès de mai 2017 à Kigali. Il s’agit en l’occurrence du Cameroun, de la Tunisie, de Sao Tome et Principe et de l’Afrique du Sud.

Désormais, l’Alliance qui jusqu’ici comptait 18 membres voit désormais ses effectifs progresser pour atteindre 22 pays membres. De nouvelles adhésions qui permettent à cette organisation lancée en 2013 au Rwanda justement de gagner davantage en importance et d’élargir l’implémentation de son objectif d’une Afrique connectée.

Notons qu’en plus de ces adhésions, la rencontre de Kigali a également été l’occasion pour bon nombres d’Etats-participants de signer des partenariats, à l’instar du Niger et du Rwanda qui ont paraphé un mémorandum d’entente en matière d’échanges dans le domaine des technologies de l’information et de la communication. A cela, il faudra ajouter la déclaration de Kigali sur le genre qui vise à réduire la fracture numérique entre les hommes et les femmes.

L’article Quatre nouveaux pays, dont le Cameroun, font leur entrée dans l’Alliance Smart Africa est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2rfYXS3
via IFTTT

Gabon : Un élu appelle à plus de collaboration entre les villes africaines pour mieux exploiter les opportunités des TIC

(TIC Mag) – Pour Nicaise Sickout Iguendja (photo), si les villes d’Afrique subsaharienne collaborent davantage, elles exploiteront mieux les opportunités et les innovations technologiques, ce qui aura pour impact direct d’améliorer la qualité des services offerts aux populations. Selon l’adjoint au maire de Libreville au Gabon, qui s’exprimait en marge de la 2e édition du Smart City Expo de Casablanca, l’innovation africaine serait davantage présente sur la scène mondiale si les africains parvenaient à établir une plateforme de collaboration.

« Le constat est que l’Afrique subsaharienne n’innove pas et ne copie que les innovations des autres. Il est temps qu’on innove dans la gestion de nos villes. C’est pourquoi, il y a nécessité de créer un pont entre nos villes africaines pour créer un pont avec le Maghreb« , explique Nicaise Sickout Iguendja. Il ajoute ensuite que les conditions préalables nécessaires à cette collaboration sont pourtant déjà remplies : « Par exemple, la liaison de fibre optique entre Dakar et Libreville est en cours de construction. Nous devons profiter des innovations technologiques pour renforcer la connexion entre nos villes ».

Comme exemple de cette collaboration, il évoque le cas des autorités municipales gabonaises qui ont mis sur pied le programme ‘‘Libreville l’intelligente’’ : « Ce programme s’articule en cinq axes. Le premier concerne le drainage, le second porte sur l’amélioration des services rendus aux usagers à travers l’utilisation des technologies pour faciliter l’enregistrement des actes de naissances, de mariages et de décès, entre autres. Le troisième axe concerne l’amélioration des transports publics grâce à l’utilisation des Tic. Le quatrième axe porte sur la construction d’infrastructures de sports, d’arts, de loisirs et le cinquième axe porte sur la mise en place de canaux de communication internes et externes pour les élus locaux », ajoute Nicaise Sickout Iguendja.

Ce modèle est donc présenté comme un chemin que pourra emprunter également les autres pays africains pour implémenter davantage le concept de « villes intelligentes » souhaités par plusieurs dirigeants africains dont le rwandais Paul Kagame.

L’article Gabon : Un élu appelle à plus de collaboration entre les villes africaines pour mieux exploiter les opportunités des TIC est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2rxqAGQ
via IFTTT

Mise à jour : Snapchat fait sauter le verrou de la limite du temps des snaps

 

(TIC Mag) – Le réseau social américain  de partage gratuit de photos et de vidéos Snapchat a annoncé la disponibilité de sa toute dernière mise à jour qui concerne les messages éphémères. Désormais, tous les utilisateurs qui installeront cette mise à jour pourront diffuser des images et des vidéos dans leurs stories ou dans leurs messages privés sans limite de temps et faire boucler les vidéos pour les voir indéfiniment. Cependant, la fonctionnalité de limiter la durée de visionnage jusqu’à 10 secondes est conservée : «Désormais, vous pourrez décider si votre Snap ne sera joué qu’une fois, ou bien s’il tournera en boucle jusqu’à ce que votre destinataire appuie sur l’écran pour passer au Snap suivant.  Lorsque votre ami aura terminé de visionner votre Snap et appuiera sur ce dernier pour le fermer, celui-ci s’effacera ensuite à tout jamais, comme d’habitude », explique le réseau social sur son blog.

A côté de cette nouvelle fonctionnalité, Snapchat a également ajouté d’autres outils, comme la « gomme magique » inspirée de l’outil « tampon » de Photoshop qui permet de reproduire des textures issues d’un environnement extérieur à une photo. Dans la même veine, Snapchat a également ajouté la possibilité de dessiner des émojis sur ses contenus avec un pinceau prévu à cet effet qui dispose de 8 modèles d’émojis.

Pour rappel, la mise à jour est gratuitement téléchargeable dans les Stores aussi bien IOS que Androïd.

L’article Mise à jour : Snapchat fait sauter le verrou de la limite du temps des snaps est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2rOpPsE
via IFTTT

Téléphonie mobile : Oppo devance Samsung dans les ventes de smartphones

(TIC Mag) – Comme il est de tradition, le cabinet Strategy Analytics a rendu public son rapport du premier trimestre 2017 qui comporte les tendances du mobile au premier trimestre 2017. Dans ce rapport, ce cabinet dresse un top 5 des smartphones qui ont connu le plus de succès sur le marché international au cours de cette période. Comme on pouvait s’y attendre, les iPhones 7 et 7 Plus arrivent en tête du classement avec respectivement 21,5 et 17,4 millions d’unités écoulés dans le monde.

Cependant, la véritable surprise arrive à la troisième position, où figure désormais l’Oppo R9s qui a cumulé un total de ventes de 8,9 millions d’exemplaires écoulés dans le monde. Une percée pour le moins inattendue du fabricant chinois qui déclasse désormais le sud-coréen Samsung qui arrive en quatrième position avec les Galaxy J3 et J5 qui totalisent respectivement 6,1 et 5 millions d’exemplaires vendus dans le monde.

De manière générale, le rapport attribue cette contre-performance de Samsung au retrait du Galaxy Note 7 suite à un problème de batteries qui ont tendance à exploser. Cependant, il n’est pas exclu que Samsung revienne en force au deuxième trimestre 2017 avec son Galaxy S8 qui s’annonce d’ores et déjà assez prometteur.

L’article Téléphonie mobile : Oppo devance Samsung dans les ventes de smartphones est apparu en premier sur TIC Mag.



from TIC Mag http://ift.tt/2rcugej
via IFTTT